Projet Mali 2007, la pouponnière d'Etat de Bamako

En septembre 2007, nous étions 4 à partir au Mali, à Bamako où une pouponnière nous a accueilli gracieusement.

Grâce à du matériel, en partie financé par notre université Pierre et Marie Curie (Paris VI), nous avons pu mettre en place des activités d’éveil sensoriel et psychomoteur, en s’appuyant sur nos acquis de première année en psychomotricité.


Le but n’était pas de faire des séances de psychomotricité (nous ne sommes qu’étudiantes !) mais de faire un effort de projet psychomoteur selon les enfants et selon les théories et techniques vues cette année.

Nous leur avons fait don du matériel de psychomotricité apporté, ainsi que d’autres objets récoltés par l’association (vêtements, livres… etc.).


Nous avons également porté une attention particulière aux liens mère/enfant et aux particularités du maternage malien. Cette étude est basée principalement sur l’observation (rencontre avec la population locale, notes quotidiennes) et sur des théories et études antérieures (Ajuriaguerra, Freud, Piaget, Winnicott, Stork).


Nous sommes conscientes que cela n’est nullement une étude scientifique (ceci demanderait beaucoup plus de temps, de statistiques…), mais nous pensons néanmoins que cette expérience sera importante pour notre vie professionnelle, notre compréhension de cette culture et des éléments mis en place dans le lien primaire. A notre échelle nous avons l’ambition de faire découvrir notre futur métier, la psychomotricité, d’un point de vue international.

Un compte-rendu et des expositions ont donc été réalisés à notre retour.

Écrire commentaire

Commentaires : 0